Fécondation in vitro : avantages et inconvénients

La stérilité est un mal qui empêche certains couples de concevoir. Mais malgré ce mal le désir ardant d’avoir un enfant se fait sentir. Alors la science, pour résoudre ce problème et permettre à tous d’avoir une chance de faire un enfant, a mis au point une technique de fécondation appelée fécondation in vitro. Dans cet article vous saurez en premier lieu ce que c’est qu’une fécondation in vitro, ensuite les avantages de cette technique de fécondation et enfin ses inconvénients.

Qu’est-ce que la fécondation in vitro ?

La fécondation in vitro, encore appelée FIV est une technique à laquelle les couples désirant avoir un enfant, mais qui sont confrontés à un problème de stérilité font recours. Cette technique de procréation médicalement assistée consiste à reproduire la fécondation d’un ovule par un spermatozoïde dans un laboratoire, donc hors de l’organisme de la femme. Cela est fait pour obtenir un embryon qui sera implanté à une mère porteuse. Cette technique de fécondation est rendue possible grâce à une éprouvette synthétique et dans des milieux de culture dont la composition est pratiquement proche de l’environnement des trompes.

Quels sont les avantages de la fécondation in vitro ?

La fécondation in vitro présente une Kyrielle d’avantages. D’abord, elle permet une grossesse quand bien même les trompes de la femme sont bouchées ou quand les spermatozoïdes ne sont pas d’une bonne qualité pour provoquer une grossesse spontanée. Elle offre aux femmes souffrant d’une ménopause précoce une capacité de porter une grossesse à terme, quand la FIV est combinée à un don d’ovule. Dans le cas des maladies génétiques héréditaires, elle permet de n’implanter rien que des embryons sains à la mère porteuse après avoir enlevé la cellule porteuse de l’anomalie grâce aux analyses effectuées.

Quels sont les inconvénients de la fécondation in vitro ?

Bien que la fécondation in vitro permet aux couples confrontés au problème de stérilité d’avoir d’enfants, il est nécessaire que nous sachions que cette technique n’est pas sans conséquence. En effet, elle présente de nombreuses complications dans certains cas. Il s’agit de l’inefficacité de la stimulation des ovaires. C’est une annulation du cycle de la FIV à cause d’une faible réponse à la stimulation ovarienne. Aussi faut-il noter l’apparition du syndrome d’hyperstimulation qui est une augmentation anormale de la taille des ovaires dans les jours qui suivent le prélèvement d’ovules. Ce syndrome est causé par les injections de FSH (Follicule Stimulating Hormone) ou de HCG (Human Chorionic Gonadotrophin) lors de la phase de stimulation des ovaires. À ces complications s’ajoutent les fausses couches, les accouchements prématurés et le cancer des ovaires.

La fécondation in vitro est une solution efficace pour les couples stériles d’avoir d’enfants. Cependant il est capital qu’on ne puisse ignorer ses inconvénients sur la santé de la femme.